(+509) 2918 55-59 / 3715-7299 defenseursplus@gmail.com Webmail

11 octobre, journée internationale de la fille : Le Collectif Défenseurs Plus plaide pour une meilleure protection des filles en Haïti

Défenseurs Plus, organisme de promotion et de défense des droits humains, saisit l’occasion de la journée internationale de la fille pour exhorter aux autorités étatiques de prendre leurs responsabilités à l’égard des filles haïtiennes qui sont maltraitées, vendues, battues et violées quotidiennement. Elles sont en très grande majorité, livrées à elles-mêmes alors que l’État haïtien a l’obligation de garantir leurs droits conformément aux différentes conventions internationales dont la Convention relative aux Droits de l’Enfant de 1989 et la Convention Internationale contre toutes les formes de discrimination à l’égard de la femme de 1979.

Défenseurs Plus veut également attirer l’attention de la communauté internationale sur les mauvais traitements infligés aux filles qui entrainent les violations flagrantes de leurs droits. Elles sont maltraitées dans le travail domestique, elles sont violées par leurs proches ou d’autres individus, elles sont vendues par leurs familles, elles sont contraintes de se marier, victimes de la traite, elles font face également à des grossesses précoces et non désirées. Alors qu’un manque de conscience au niveau de la population permet leurs bourreaux de satisfaire leur plaisir malsain au détriment des droits des filles et des femmes dans une société haïtienne machiste et donnée par le pouvoir des hommes peu conscients.

Le Collectif  Défenseurs Plus souligne que le 19 décembre 2011 l’Assemblée Générale des Nations Unies a déclaré dans sa résolution 66/170 que le 11 octobre est la journée internationale de la fille, afin de reconnaître les droits des filles et les obstacles particuliers auxquels elles se heurtent à travers le monde pour faire connaitre et respecter leurs droits. Cette journée met l’accent sur la nécessité de relever les défis auxquels sont confrontées les filles et de promouvoir leur autonomisation. Défenseurs Plus encourage tout un chacun à contribuer dans la protection et la promotion des droits des filles afin qu’elles aient une vie épanouie.  Il invite également les autorités haïtiennes à définir des politiques publiques axées sur les droits humains en faveur des jeunes en général et les jeunes filles en particulier.

 

Port-au-Prince, le 11 octobre 2020

Chaina ETIENNE

Responsable d’Assistance Légale

Téléphone : 509 3892-70-55

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :