(+509) 2918 55-59 / 3715-7299 defenseursplus@gmail.com Webmail

Défenseurs Plus déplore et condamne sans réserve la situation de rareté apparente des produits pétroliers qui paralyse la vie de la population haïtienne

Depuis plusieurs années, Haïti fait face à un manque apparent d’essence. Les stations de services sont dans l’incapacité d’approvisionner les consommateurs. La rareté de carburant est devenue une constante presqu’à la fin de chaque mois en Haïti. C’est un problème récurrent qui devient presque acceptable dans notre pays. Les files d’attente se forment devant les pompes à essence qui disposent encore d’une certaine quantité de carburant. Certaines personnes passent la nuit dans l’espoir de trouver de quoi remplir leur tank. Une situation que de Défenseurs Plus déplore et condamne sans réserve. Cette situation crée une forme d’insécurité en plus dans la région métropolitaine de Port-au-Prince
Face à ce problème, des chauffeurs de transport public augmentent le tarif à leur guise. Très surchargés, ces véhicules de transport en commun fonctionnent pour la plupart au diesel. L’organisation de défense des droits de la personne humaine, Défenseurs Plus constate une fois de plus que la population haïtienne est livrée à elle-même. Nous assistons depuis des années à un État qui montre au vu et au su de tous, sa faiblesse dans tous les domaines ayant rapport à la bonne gestion du pays.

Le manque d’essence dans les stations a occasionné le phénomène « gallons jaunes », mettant en danger la vie des membres de la population. Toutefois, des autorités judiciaires ont fini par l’interdire, ce qui n’empêche le va et vient dans les pompes à essence à la recherche de carburant, notamment la gazoline. Défenseurs Plus constate que ce problème perdure malgré la patience de la population, et commence à faire des victimes au niveau de la population haïtienne.

Les autorités n’ont fourni aucune explication pouvant justifier cette rareté. Le Collectif Défenseurs Plus encourage la population à ne pas accepter l’incompétence et la négligence des autorités étatiques. Défenseurs Plus recommande à ces dernières de se ressaisir afin de mettre fin à cette rareté apparente des produits pétroliers qui revient de leurs responsabilités. En ce sens, l’organisation plaide pour la mise en place des réserves de stockages dans les trois (3) grands pôles du pays, notamment : le grand Nord ; le grand Sud et l’Ouest.

Fait à Port-au-Prince, le 9 Septembre 2021

Samendina Lumane JEAN
Responsable de Communication
509 4737 69 60

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :