(+509) 2918 55-59 / 3715-7299 defenseursplus@gmail.com Webmail

L’assaut des bandits armés au Palais de Justice de Port-au-Prince le vendredi 10 juin 2022 : un affront à la justice et à la sécurité publique

À la surprise de tout un chacun, des hommes armés ont cambriolé le Palais de Justice de Port-au-Prince dans la nuit du mardi 7 juin au mercredi 8 juin. Ils l’ont pris d’assaut le vendredi 10 juin 2022 sous les regards impuissants des autorités judiciaires et policières. Qui pis est, les personnels du Palais de justice, les avocats, les justiciables et certains agents de l’ordre ont été contraints de laisser l’espace sous les tirs des groupes armés. À en croire les informations données par certaines personnes proches du Palais de justice, plusieurs matériels dont des dossiers sensibles auraient été emportés par les bandits qui ont encore le contrôle de l’espace dans l’indifférence totale des autorités gouvernementales.
Le Collectif Défenseurs Plus rappelle que dans l’espace de deux (2) ans, plus de quatre (4) cambriolages ont été enregistrés dans les locaux du Palais de justice de Port-au-Prince. Notamment, il y a de cela un mois, le bureau du juge d’instruction Denis CYPRIEN a été cambriolé. Dans la nuit du 26 au 27 octobre 2021, le coffre-fort du tribunal de Première Instance de Port-au-Prince avait connu le même sort. Des malfrats ont emporté des registres de plusieurs dossiers importants et également des pièces à conviction du dossier de l’assassinat de l’ex-bâtonnier Monferrier DORVAL. Concernant le dossier de l’assassinat du l’ancien Président de la République, Monsieur Jovenel MOISE, le Doyen Bernard SAINT-VIL, administrateur de droit du Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, avait annoncé qu’il aurait loué un coffre-fort à la banque centrale pour conserver ce dossier, qui a déjà connu cinq (5) juges instructeurs pour très peu de résultats.
Le Collectif Défenseurs Plus dénonce et condamne sans équivoque, l’envahissement des locaux du Palais de Justice de Port-au-Prince, l’une des juridictions la plus importante du pays. L’organisation se sent indignée face à ces actes barbares des groupes armés et des cambriolages à répétition enregistrés dans les locaux du Palais de justice de Port-au-Prince. Défenseurs Plus questionne la finalité de ces pratiques où des individus armés prennent pour cible le Palais de Justice de Port-au-Prince, étant un élément symbolisant un des piliers des trois (3) pouvoirs de l’État. Il est inacceptable et intolérable que des hommes lourdement armés occupent l’enceinte d’un Palais de Justice. L’action des groupes armés de prendre en otage l’espace d’un Palais de Justice met à nue le déclin de l’autorité étatique en Haïti. La justice est la toile de fond d’une société juste et équitable. Défenseurs Plus exhorte les autorités compétentes à prendre leurs responsabilités en vue de rétablir l’ordre sur toute l’étendue du territoire national.

Fait à Port-au-Prince, le 15 juin 2022

 

Chaïna ETIENNE
Juriste, Directrice de Programmes
(509) 3892 70 55

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :