(+509) 2918 55-59 / 3715-7299 defenseursplus@gmail.com Webmail

Le Collectif Défenseurs Plus exhorte le gouvernement haïtien à agir pour le respect de la dignité des migrants haïtiens

Le Collectif Défenseurs Plus est indigné par la gravité de la crise politique et économique d’Haïti qui provoque le départ des milliers haïtiens et haïtiennes en terre étrangère où leur situation est parfois déplorable. En quête de meilleures conditions de vie, ils voyagent souvent dans des conditions périlleuses et certaines entreprises exploitent leur force de travail en violation des conventions internationales. A l’occasion du 18 décembre, la journée internationale des migrants, Défenseurs Plus dénonce sans réserve l’inaction des autorités gouvernementales et les exhorte à se pencher sur la situation de ces compatriotes, souvent victimes de discriminations, de racisme et en proie à de traitements inhumains.
Le problème migratoire haïtien est le résultat de la mauvaise gouvernance qui s’est installée en Haïti depuis plusieurs décennies. Certains opposants politiques et détenteurs de pouvoirs d’hier et aujourd’hui sont les principaux responsables de la crise haïtienne en dilapidant les fonds publics sans contribuer à l’amélioration des conditions de vie des haïtiens et des haïtiennes. Nos compatriotes quittent le pays pour fuir l’insécurité, la situation économique désastreuse qui y règnent, entre autres. Nombre d’entre eux ont émigré ou ont trouvé refuge dans le sud ou le nord du continent américain et en Europe, à la recherche d’un mieux-être et de meilleures opportunités de vie. Malheureusement, ils font l’objet de de toutes sortes de traitements dégradants et inhumains. Le pire, c’est qu’ils se font expulser, pour la plupart, en dehors de toute norme internationale sur la migration.
À titre d’exemple, les rapatriements de migrants haïtiens en situation irrégulière en République Dominicaine se sont intensifiés cette année : 32 000 expulsions en 2021, soit 34% de plus qu’en 2020. Il faut souligner que les hommes adultes représentent la majorité des expulsés. En effet, 60,8% du total des rapatriés depuis le 19 septembre 2021 sont de sexe masculin tandis que les femmes représentent 22,7% et les enfants, 16,5%, selon un rapport de l’Organisation Internationale pour la Migration (OIM) selon les données disponibles.
Le Collectif Défenseurs Plus, organisme de défense et de promotion des droits de la personne humaine, déplore les expulsions illégales de milliers d’immigrants vers Haïti par les autorités américaines, de la République Dominicaine, du Bahamas et des autres pays de la région. Nous demandons aux autorités concernées de prendre leurs responsabilités pour une approche de la question migratoire basée sur le respect des droits humains.
Le Collectif Défenseurs Plus rappelle aux acteurs concernés que la crise migratoire est la résultante d’une mauvaise gouvernance qui pousse nos compatriotes haïtiens à chercher de meilleures conditions de vie ailleurs. Il invite ces derniers à prendre leurs responsabilités envers le peuple haïtien afin que les haïtiens et les haïtiennes n’aient plus besoin de risquer leur vie à la recherche d’un mieux-être en terre étrangère.

Fait à Port-au-Prince, le 17 décembre 2021

Samendina Lumane JEAN
Responsable de Communication et de Plaidoyer
(509) 4737 69 60

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :