(+509) 2918 55-59 / 3715-7299 defenseursplus@gmail.com Webmail

Le Collectif Défenseurs Plus exhorte les autorités étatiques à agir pour stopper les pertes de vie humaine dans l’entrée Sud de la capitale

Le Collectif Défenseurs Plus constate que les autorités étatiques, particulièrement les autorités policières, laissent le champ libre aux individus armés, de détruire la vie de citoyens et citoyennes en toute quiétude. Depuis plusieurs mois, les gangs armés ont recommencé à semer la terreur à l’entrée sud de la capitale. Beaucoup de citoyens et citoyennes en sont sortis victimes. Certains sont morts, d’autres violé (es), et d’autres encore souffrent après être victimes par balles et sans avoir accès aux soins de santé.
Défenseurs Plus ne cessera de rappeler que l’État haïtien a pour obligation de garantir le droit à la vie et à la sécurité des citoyens et citoyennes . Les autorités actuelles semblent voir une normalité devant la jouissance des privilèges liés à leur statut sans respecter aucune de leurs missions institutionnelles. La population haïtienne est livrée à elle-même et ne peut circuler librement sur le territoire, en particulier sur la route de Martissant. Les cas de kidnapping et d’assassinat augmentent, aucune mesure concrète n’est prise pour stopper cette situation alarmante. Défenseurs Plus souligne à l’attention des autorités étatiques que les conférences de presse et les rencontres ne sont pas les solutions pour régler le problème de l’insécurité, des actions concrètes doivent avoir lieu afin que la population soit libre de circuler sur le territoire national. Il faut faire un effort pour stopper la contrebande des armes à feu. Il est urgent que les autorités policières interviennent pour empêcher les individus armés de nuire à la sécurité de la population. En cette fin d’année, c’est inadmissible de vivre des situations aussi alarmantes.
C’est inacceptable que l’institution policière chargée d’établir la sécurité sur le territoire haïtien, s’éloigne autant de sa mission. Le Collectif Défenseurs Plus exhorte en ce sens, que le premier ministre, en ses qualités de chef du gouvernement et président du Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN), prouve à la population haïtienne qu’il peut exercer son rôle en intégrant une politique publique qui peut enrayer l’insécurité. Défenseurs Plus exhorte le Directeur Général de la Police Nationale d’Haïti (DGPNH) de respecter la mission de ladite institution.
Tout en saluant la mémoire de tous ceux et celles qui sont victimes des groupes armés et de l’insouciance des autorités durant cette année, le Collectif Défenseurs Plus garde l’espoir et souhaite que l’année 2022 soit meilleure sur le plan sécuritaire.

Fait à Port-au-Prince, le 29 décembre 2021

 

Chaina ETIENNE
Directrice de Programmes
(509) 3892 70 55

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :