(+509) 2918 55-59 / 3715-7299 defenseursplus@gmail.com Webmail

Qui nous sommes ?

Défenseurs Plus

Collectif Défendant les Droits de la Personne

1.- Présentation des Défenseurs Plus

Le collectif défendant les Droits de la Personne «Défenseurs Plus » a prit naissance le 03 Mai 2013 après une réflexion organisée sur la problématique des Droits Humains en Haïti et de la difficulté de leurs mise en application par les autorités étatiques. « Défenseurs Plus » est une organisation à but non lucratif dédiée à la promotion et à la défense effective des droits de la Personne à travers le pays en se basant sur les différentes Conventions et Traités ratifiés par l’Etat Haïtien. Les activités des « Défenseurs Plus » s’adressent spécifiquement à des thématiques liées aux Droits Civils et Politiques (DCP), aux Droits Economiques Sociaux et Culturels (DESC) ainsi que les Droits Humains spécifiques, dont ceux de la Femme, de l’Enfant, des Personnes en situation d’Handicap et des Migrants. L’organisation « «Défenseurs Plus » s’intéresse aussi à la défense des droits des consommateurs, au droit à l’accès aux ressources naturelles et au droit de l’environnement.

2.- Mission

Face au règne de l’impunité et de l’instrumentalisation de la violence à des fins politiques, au manque de volonté de l’Etat haïtien de protéger les droits reconnus à tous et à toutes et de respecter ses engagements au niveau international « Défenseurs Plus » s’est donné comme mission de promouvoir et de défendre les Droits de la Personne en Haïti pour parvenir à un véritable état de droit démocratique.

3.- Objectifs

Les objectifs poursuivis par l’organisation sont divisés en un objectif principal et des objectifs spécifiques.
Son objectif principal est:
Promouvoir les valeurs universelles des Droits Humains.
Et ses objectifs spécifiques sont :
Combattre l’exclusion sociale en Haïti Plaidoyer pour le respect des Droits Humains Promouvoir les valeurs démocratiques de l’état de droit

4.- Axes Programmatiques

Les objectifs de l’organisation sont classés à travers ses champs d’intervention.
  1. Les objectifs de l’organisation sont classés à travers ses champs d’intervention.
  2. Programme de Communication et de Plaidoyer sur les Droits Humains (PCPDH)
  3. Programme d’Intervention Juridique et d’Assistance aux Personnes Victimes (PIJAPC)
  4. Programme de Sensibilisation sur les Conventions signées et ratifiées par Haïti (PSCH)
  5. Programme d’Observatoire sur la Justice et les Droits Humains (PROJDH)
  6. Programme de Renforcement Institutionnel (PRIN)

5.- Public cible

Le Collectif des « Défenseurs Plus » travaille d’une manière générale avec toute la population haïtienne et les organisations œuvrant dans le domaine des Droits Humains, particulièrement les organisations de jeunes et les organisations communautaires.

6.- Sphère d’intervention

«Défenseurs Plus » intervient à travers tout le pays à l’aide de ses différent(e)s représentant(e)s. Toutefois, une attention particulière est accordée aux zones frontalières à la République Dominicaine.

7.- Structure et Fonctionnement

Le collectif des « Défenseurs Plus » se fait structurer de la manière Suivante :
  • Une Assemblée Générale
  • Un Conseil de Coordination
  • Une Direction Générale
  • Des commissionsthématiques et des comités régionaux
Pour assurer son bon fonctionnement, l’organisation se réunit une fois par année en Assemblée Générale, mais elle peut se réunir à l’extraordinaire sur demande du Conseil de Coordination ou 2/3 de ses membres ou à la demande de la Direction Générale. L’année fiscale de l’organisation « Défenseurs Plus » commence le 01 janvier et prendra fin le 31 décembre. Le Conseil de Coordination se réunit 4 fois par année, et peut se réunir autant que possible en cas de besoin identifié par la Direction Générale. Les fréquences de réunions des commissions et des comités régionaux dépendent de leurs activités et de la réalité de la région. Pour toutes les activités ou instances du groupe les décisions doivent être prises par consensus. En cas de difficulté, on décidera sur l’avis de la majorité des membres présents par vote.

8.- Activités réalisées

Durant ces deux dernières années, le Collectif défendant les Droits de la Personne « Défenseurs Plus » a réalisé les activités suivantes :
  • Plaidoyer auprès des autorités pour le renforcement du cadre légal protégeant les Droits Humains en Haïti;
  • Formation sur les Droits Humains à l’intention des organisations communautaires;
  • Formation sur l'Examen Périodique Universel (EPU);
  • Participation à la rédaction des rapports alternatifs aux organes de traités;
  • Formation et sensibilisation sur les violences faites aux femmes et aux filles;
  • Observation des élections de l’année 2015;
  • Accueil et assistance humanitaires aux personnes déportées et rapatriées de la République Dominicaine;
  • Assistance Légale aux détenus

Partenaires

Dans le but de remplir parfaitement sa mission et de réaliser ses objectifs, le Collectif des « Défenseurs Plus » travaille de concert avec un ensemble d’organisations œuvrant dans le domaine des Droits Humains au niveau national et international.

A.- Au niveau National

Le collectif des « Défenseurs Plus » a développé des relations de travail et de partenariat avec les organisations et institutions suivantes :
  1. Le Collectif des Organisations pour la Défense des Droits des Migrants et Rapatriés (CODDEMIR) ;
  2. La Solidarité haïtienne des Organisations pour la Défense des Droits Humains (SOHDDH) ;
  3. La Fondation « ZanmiTimoun » ;
  4. Le Comité des Droits Humains à Belladère ;
  5. Mouvement Sociaux des Haïtiens pour le Développement Humains et pour les Droits des Femmes (MOUFHAPDH).


B.- Au niveau international

L’organisation travaille avec des organisations des Droits Humains ayant leur siège social en Europe, en Amérique du Nord et en Amérique du Sud
  1. Centre pour les Droits Civils et Politiques
  2. Service International des Droits de l’Homme
  3. New England Human Rights Organization
  4. Coalition contre la Traite et le Trafic des Femmes et des Filles en Amérique Latine et dans la Caraïbe.