(+509) 2918 55-59 / 3715-7299 defenseursplus@gmail.com Webmail

Défenseurs Plus interpelle la justice à faire la lumière sur les crimes perpétrés dans le pays en particulier celui du Président Jovenel Moïse

La nouvelle de l’assassinat du Président Jovenel Moïse a fait l’effet d’une bombe partout en Haïti et dans d’autres pays. Le Collectif « Défenseurs Plus », une organisation qui lutte pour les droits humains en Haïti, a condamné cet acte de toutes ses forces dans une note publiée le 12 juillet dernier. Dans cette note, il a appelé les autorités du pays à faire la lumière sur cet acte d’assassinat et a appelé les acteurs politiques et la société civile à s’asseoir ensemble afin de parvenir à un consensus pour la gouvernance du pays, en cette période difficile.

 

Le Collectif Défenseurs Plus a informé que la police avait arrêté plusieurs personnes présumées coupables et lancé des mandats de perquisition et d’amener à l’encontre de plusieurs autres, quelques jours seulement après le crime sur la personne du Président de la République, Monsieur Jovenel MOISE. L’organisation salue l’excellent travail que font les autorités policières. Cependant, Défenseurs Pklus les met en garde contre toute précipitation qui pourrait bafouer l’enquête et faire perdurer l’impunité dans le pays. Ce qui peut permettre aux commanditaires de ce crime de s’enfuir  alors que seulement des mercenaires  sont emprisonnés avec quelques citoyens haïtiens complices ou impliqués dans le crime.

 

Cette enquête est l’occasion pour la justice de tracer l’exemple en faisant la lumière sur les différents d’autres crimes politiques commis, alimentés par le système d’impunité qui sévit dans la société haïtienne. Nous espérons que l’enquête sur la mort du Président Jovenel Moïse servira de prétexte pour rendre justice aux familles de tous ceux qui ont assassiné lors des différents massacres dans les quartiers populaires durant ces dernières années, dont la famille de Jean Dominique, Monferrier Dorval, Gregory Saint-Hilaire, Rospide Pétion, Antoinette Duclaire, Diego Charles, etc… L’État à l’impérieuse  l’obligation de protéger la vie de chaque citoyen vivant sur le territoire et de favoriser une justice impartiale à ceux qui perdent la vie dans de mauvaises conditions.

 

Tout en saluant la collaboration des pays comme les États-Unis et la Colombie, le Collectif « Défenseurs Plus » invite les enquêteurs haïtiens à faire preuve d’une grande prudence pour bloquer toute tentative de déjouer cette enquête aussi importante pour la nation haitienne. Défenseurs Plus ne prétend pas dicter aux autorités comment faire leur travail, mais il pense qu’il est important de leur rappeler que le pays attend justice pour le président de la République et autres victimes de la machine de l’insécurité. Ainsi, toutes les précautions nécessaires doivent être prises pour que l’enquête aboutisse, sans écarter les autres enquêtes sur les autres victimes des crimes politiques sur le territoire national.

 

 

 

Port-au-Prince, le 20 juillet 2021

 

 

 

                                                                                                                                Antonal MORTIME

Co-directeurs

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :