(+509) 2918 55-59 / 3715-7299 defenseursplus@gmail.com Webmail

Journée internationale de la Jeunesse, 12 août : Le Collectif Défenseurs Plus interpelle les autorités à se ressaisir en vue de pallier les problèmes socio-économiques auxquels les jeunes sont confrontés en Haïti

Vu la situation critique et délétère en Haïti, les jeunes sont considérés comme des étrangers dans leur propre pays, ils attendent une occasion favorable pour partir vers  les eldorados (Etats-Unis, Brésil, Chili, Canada, République dominicaine et autres) pour de meilleures conditions de vie. Sachant que l’accès à l’enseignement supérieur est difficile, nombreux sont les jeunes qui après leurs études classiques, ne peuvent intégrer l’Université d’État d’Haïti voire une université privée ou une école technique.

Plusieurs mouvements de protestations ont paralysé les activités dans la capitale et dans les principales villes de province durant  trois (3) années successives de contestations populaires. Les manifestants majoritairement jeunes, réclament notamment un réel accès aux services sociaux de bases, et aussi du travail pour pouvoir subvenir à leurs besoins.

Défenseurs Plus profite de la journée internationale de la jeunesse célébrée chaque 12 août, afin de rappeler aux autorités, que ce soit au niveau économique, politique ou social, la jeunesse est porteuse d’espoir, est également le pilier de toute société. Alors qu’en Haïti, ils sont victimes de toutes sortes de violations des droits humains tant sur le plan civil et politique que sur le plan économique, social  et culturel.

Défenseurs Plus constate qu’à cause de la nonchalance de l’État et en dépit des différentes réclamations des jeunes, la société haïtienne assiste à la dépravation et au banditisme de ces derniers. Certains, laissés pour compte, ont décidé de s’adonner à la loi de la jungle. Armés de tous types d’armes, ils décident de nourrir en se vouant à toutes sortes d’actes de banditismes. Par ailleurs d’autres ont dû quitter le pays. D’où le phénomène de l’immigration massive vers la république Dominicaine et les pays latino-américains.

Le Collectif Défenseurs Plus se sent préoccupé par le manque d’intégration des jeunes dans la vie socio-économique du pays. En ce sens, Défenseurs Plus plaide pour une meilleure prise en charge de la jeunesse en vue d’une société équilibrée et équitable. Une politique axée sur la valorisation et l’intégration du jeune haïtien est inévitable afin que celui-ci se sente chez-lui et puisse jouir pleinement de tous leurs droits socio-économiques et culturels.

Défenseurs Plus lance aussi un appel vibrant aux jeunes des deux (2) sexes à se mobiliser pour un état de droit démocratique, où la justice sociale doit triompher et où les compétences seront mises en valeur.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :