(+509) 2918 55-59 / 3715-7299 defenseursplus@gmail.com Webmail

Le Collectif Défenseurs Plus dénonce les mauvaises conditions de vie en Haïti, et appelle la population à lutter contre l’injustice sociale

En Haïti, l’injustice sociale est omniprésente où les inégalités sociales et économiques deviennent la règle. Le droit au bien être de la population est totalement bafoué par les autorités établies. A l’occasion de la journée mondiale de la justice sociale, ce 20 février, le Collectif Défenseurs Plus attire l’attention des autorités étatiques sur la situation dégradante de la grande majorité des haïtiens et haïtiennes qui demeure dans la pauvreté extrême.

Le droit de vivre dans un logement convenable et de vivre dans un environnement sain, le droit à une éducation et le droit de recevoir des soins médicaux adéquats, ainsi que le droit à un travail décent avec un juste salaire, restent très luxueux pour la quasi totalité des citoyens et citoyennes du pays en dépit du fait que ces droits sont des garanties constitutionnelles. Le peuple haïtien en a marre avec les promesses non tenues et le gaspillage des fonds publics. L’exclusion sociale et la disparité sont la toile de fond de ce système désuète. La prédominance et les privilèges dont s’octroient certaines groupuscules au détriment de la grande majorité des citoyens et citoyennes ne font qu’engendrer des frustrations populaires.

L’évolution de la situation chaotique dont fait face le pays où plusieurs mouvements populaires revendicatifs restent pendants, n’est pas le fruit du hasard. Elle est l’expression de l’insatisfaction de la population haïtienne en rapport à la gestion du pays par les élites économiques, politiques et sociales. Elle est la conséquence de l’entêtement d’une catégorie du statu quo qui veut à tout prix maintenir le système inégalitaire et déshumanisant en Haïti.

Défenseurs Plus est convaincu que ce système déshumanisant qui fabrique un État oppresseur à la place d’un État serviteur, arrive à sa fin. Son renversement s’impose pour les valeurs et la dignité de l’être humain où les droits humains sont garantis et protégés. C’est la condition essentielle pour une société haïtienne démocratique.

Le Collectif Défenseurs Plus encourage vivement les citoyens et citoyennes à continuer la lutte contre l’exclusion et l’indifférence des élites dirigeantes. Il n’a rien d’anormal de réclamer une meilleure condition de vie. Ce sont des garanties codifiées dans des instruments juridiques nationaux et internationaux dont l’État haïtien s’engage à respecter et à faire respecter. La justice sociale est une garantie au regard des articles : 19 ; 22 ; 32-1 ; 35 et suivants de la Constitution de 1987 et la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme du 10 décembre 1948 en ses articles 22 et 25.

Le Collectif Défenseurs Plus, organisme de promotion et de défense des droits humains, profite de la journée mondiale de la justice sociale pour exhorter les autorités de l’État haïtien à écouter la voix du peuple qui réclame un autre système social où une gouvernance politique et économique basée sur la transparence et la reddition de compte s’impose.

 

 

Fait à Port-au-Prince, le 20 février 2019

 

 

Jemps DERALUS    

Responsable de l’assistance juridique

(509) 3748-22-18

 Antonal MORTIMÉ

(509) 3715-72-99

Co-directeur

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :