(+509) 2918 55-59 / 3715-7299 defenseursplus@gmail.com Webmail

Le Collectif Défenseurs Plus exhorte un retour à l’ordre constitutionnel pour la stabilité en Haïti

Ce 29 mars 2022 marque le 35ème anniversaire du référendum populaire qui a permis à la Constitution de 1987 de servir de guide au peuple haïtien en quête d’un renouveau après plus de deux (2) décennies de dictature des Duvalier. Ainsi, Défenseurs Plus encourage le respect des prescrits de la loi mère qui reste le symbole de la démocratie espérée par le peuple haïtien en 1986.

Défenseurs Plus constate que ce document est considéré par certains, comme étant les causes de nos malheurs actuels. Cependant, malgré les irrégularités qui y sont soulevées, la Constitution de 1987 reste une boussole pour la démocratie et l’État de droit, ainsi que pour les garanties fondamentales, la décentralisation territoriale et les institutions qu’elle préconise.

Si durant ces 35 années, les autorités étatiques n’ont pas su mettre en œuvre ces garanties constitutionnelles et répondre aux aspirations du peuple haïtien en terme de mieux être, ce n’est certainement pas la faute de cet instrument juridique qui n’a servi que de marche pied à nos politiciens avide de pouvoir et qui ne l’utilise que quand elle serve leurs intérêts.

Défenseurs Plus croit également que la Constitution haïtienne n’a pas su être appliquée parce qu’elle n’est pas protégée. C’est pourquoi il encourage l’idée d’un Conseil constitutionnel à l’avenir. Sinon, le respect de la loi mère ne sera guère garanti. Elle continuera à être interprétée dans le vide et les trois (3) pouvoirs de l’État ne seront pas réellement indépendants l’un de l’autre.

L’organisme de promotion et de défense des droits humains, Défenseurs Plus, encourage donc tous les secteurs de la nation, en attendant la mise en place d’une nouvelle constitution qui serait à même de mieux répondre aux besoins actuels du peuple haïtien et mieux adapter à la réalité, de s’unir pour une sortie de crise et le retour à l’ordre constitutionnel. Alors, ensemble, nous pouvons exiger que le respect des droits fondamentaux de chaque personne humaine soit la priorité de chaque autorité étatique.

Le Collectif Défenseurs Plus en profite également pour appeler à l’éveil de la conscience générale dans l’intérêt de la nation et encourage également tous ceux et celles qui ont décidé en ce jour, de dire non à l’insécurité et à la misère qui gangrène le peuple haïtien, de continuer sur cette lancée car il revient au peuple haïtien de prendre en main son destin et d’exiger des autorités gouvernementales à servir le pays, à prendre leurs responsabilités en matière du respect des normes constitutionnels, du respect des droits humains et de la démocratie.

 

 

Fait à Port-au-Prince, le 29 mars 2022

 

 

 

Chaïna ETIENNE

Directrice de Programmes

(509) 3892 70 55

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :